Dans peu de temps aura lieu l’anniversaire d’une amie. Comme tous les ans, je ne sais jamais quoi lui offrir car elle a tout chez elle. J’ai donc longuement vadrouillé sur les sites internet de loisirs créatifs, espérant tomber sur une super idée !

A force de patience, j’ai trouvé un blog de couturière qui présentait une suspension faite avec des oiseaux en tissus. Je suis tombée amoureuse de cette suspension, pour laquelle j’ai littéralement craqué. Je vous joins le lien pour que vous puissiez vous y rendre :

http://www.spoolsewing.com/blog/2008/05/16/bird-mobile/

J’ai donc décidé de tenter moi aussi de réaliser cette suspension. D'autant que mes chutes de tissu vont enfin être utilisé !

Samedi matin, je me suis levée extrêmement motivé, et j’ai fait mon 1er oiseau. L’après-midi, je suis allé au planétarium avec mon filleul. J’en ai donc profité pour lui montrer mon petit oiseau. Et à ma grande surprise, il a cru reconnaitre un « phoque ». J’ai donc testé avec son frère, qui lui a cru voir un « dauphin ». Même ma sœur et mon beau-frère avaient bien des difficultés à reconnaître un oiseau. Il fallait donc faire quelque chose pour embellir cet oiseau.

Mon filleul m’a soumis l’idée de lui rajouter des ailes pour, je cite : « que ça ressemble plus à un oiseau ». Il fallait tout de même reconnaître qu’il n’avait pas complètement tort.

Mon dimanche matin a donc été consacré à la réalisation des fameuses ailes d’oiseau. Je les ai fixé à la main sur mon oiseau et une fois fini, force est de constater que mon petit filleul du haut de ses 7 ans n’avait pas tort ! C’est bien plus joli avec des ailes.

Voici donc le résultat :

DSC00649

DSC00650DSC00651DSC00652 DSC00653

DSC00657

Il est évident que mes oiseaux sont différents des originaux vu sur le blog d’une collègue couturière. Mais finalement, tant mieux, ils ont une touche personnelle au moins.

Et vous, qu’en pensez-vous ? Donnez-moi votre avis.

Bien sûre, je n’ai fait que 5 oiseaux pour le moment car la réalisation de ces petites bêtes est tout de même un peu longue (1 bonne heure par bête). Le plus difficile est la couture du bec, c'est vraiment pas évident. Certain de mes oiseaux sont plus réussi que d'autres. Il va falloir que j’en fasse encore 4 ou 5 pour ma suspension. Vous devrez donc être encore un peu patient pour voir la réalisation terminée. Mais promis, dès que c’est fini, je vous mettrais des photos.

Sur ces belles paroles, je vous dis : A bientôt…